Le mémoire professionnel

 

Les modalités du mémoire sont décrites dans l’arrêté du 5 janvier 2004.

Afin de nous aider, nous aurons 11 séances d’analyses de pratique et 11 séances de séminaire de mémoire.
La période d’examen s’étale de mai à décembre, de préférence mai-juin/octobre-décembre.

Pour le mémoire, il faut :

  • Préparer ses 10 mn de présentation
  • La forme du mémoire doit être la suivante : implication entre le théorique et le pratique
  • Un processus de réflexion
  • Se poser une question professionnelle en rapport avec l’option
  • Articuler le théorique et le pratique (pas faire une partie de chaque)
  • Partir d’une vraie problématique
  • Avoir une écriture argumentative
  • Avoir la faculté de réponse aux questions posées par les membres du jury

    1. Rédaction du mémoire

? 30 pages maximum (+ les annexes)
? Corps de paragraphe 1,5
? Police Times New Roman, taille 12
? Prévoir 4 exemplaires + 1 pour nous

    2. Constitution du mémoire :

? Introduction : Pas plus d’une page et demie. Elle traite de notre précédent parcours, et présente ce qui nous a amené à réfléchir sur notre thème. Elle introduit la problématique, les hypothèses de travail et présente un « pré-plan ».
? Corps du mémoire : Il faut être très méthodologique. Surtout, ne pas faire une partie théorie et une pratique. L’une doit s’englober/découler de l’autre.
? Conclusion : C’est un bilan de réflexions professionnelles.
? Annexes : Elles servent à étayer notre mémoire, mais surtout ne pas en mettre de trop.
? Bibliographie: Elle ne doit pas faire plus d’une page (essayer d’y mettre des textes officiels).


Il faut obligatoirement restituer le mémoire avant la date prévue.

Pour rédiger le mémoire, il est conseillé de se donner un temps dans la semaine pour écrire plus un temps personnel pour décompresser.

 

Le mémoire
© 2010